L'Observatoire

  • Accueil
  • L’Observatoire de la communication solidaire

La question de la relation des associations avec leurs donateurs et consommateurs, leurs objectifs, modes et techniques de communication tient une place de plus en plus prépondérante dans leurs relations. Paradoxalement, le fleurissement des moyens de communication n’a jamais été aussi important et le grand public est de plus en plus sollicité par de nombreux moyens et procédés: mailings, affichage, mécénat, street-fundraising, sponsoring, bartering.et entretiennent un flou résiduel, de l’incompréhension et parfois même de la réprobation.

Dès lors, une question s’impose: les associations se sont-elles réellement appropriés ces techniques? Gardent-elles un rôle de contre-pouvoir et un rôle privilégié d’informateur? Sont-elles encore une alternative crédible aux dictats médiatique du monde marchand en reprenant les modes de communication utilisés par les grandes marques ? Comment le grand public et les experts perçoivent ces phénomènes? Comment aborder ces questions tant d’un point de vue déontologique qu’éthique mais aussi informatif ou pédagogique.

Nombreux sont les étudiants, les chercheurs, les donateurs qui nous interrogent sur ces sujets. L’OCS ambitionne de leur apporter quelques réponses et aides à la compréhension de ces sujets fondamentaux qui touchent aussi bien les droits de l’Homme, la santé, la liberté d’expression, la générosité, la citoyenneté, l’humanitaire, la solidarité…

SON RÔLE ET SES MISSIONS.

  1. Promouvoir la connaissance, l’évaluation et l’analyse de la communication des institutions de solidarité, de l’économie solidaire et du développement durable.
  2. Offrir des perspectives comparatives, à l’échelle nationale des interactions entre les dynamiques des secteurs marchands et non-marchands dans les domaines de la communication solidaire.
  3. Élaborer un dispositif d’analyses des discours éditoriaux et des postures publicitaires dans le secteur de la solidarité.
  4. Soutenir la réflexion en faveur de la coopération et des échanges entre les entreprises, les professionnels et les OSI et ASI sur le plan national et international.
  5. Contribuer à la professionnalisation des responsables de la communication et des partenariats avec les entreprises au sein des ONG.
  6. Participer à la sensibilisation aux enjeux médiatiques en restituant et en mettant en débat, auprès des élus, des professionnels, des responsables institutionnels, des chercheurs, ses observations et analyses.
  7. Évaluer les pratiques de communication des acteurs des secteurs concernés par l’objet de l’observatoire.